Elections cantonales

Nous souhaitons remercier très sincèrement les 3674 électeurs (49,14%) qui ont, par leur vote, accordé leur confiance à Philippe Vachieri et Magalie Thibault, les candidats du Parti Socialiste, de la gauche rassemblée et d’Europe Ecologie les Verts à l’occasion du deuxième tour des élections cantonales.

Nous souhaitons également remercier Raphaël Bouton, directeur de campagne. Ardent militant socialiste, engagé de longue date pour défendre la cause des handicapés et plus particulièrement des sourds puisqu’il est président de la section des sourds et malentendants socialistes. Il a été le véritable « chef d’orchestre » d’une équipe de militants passionnés qui n’ont pas compté leur temps ni économisé leur énergie pour tenter de convaincre qu’il est temps de changer de politique à Rosny-sous-Bois. Finalement, réélu par seulement 129 voix de différence, Claude Capillon l’a emporté de  justesse. Nous resterons vigilants en ce qui concerne la défense des intérêts de notre ville au sein du Conseil Général.

 

Mais, cette campagne laissera un « goût amer » à plusieurs titres :

Tout d’abord, une trop forte abstention et un score élevé du front national au premier tour avec un report massif de ses voix sur le candidat UMP au deuxième tour. Cela doit encourager les politiques à reconsidérer leur manière d’aborder les sujets de société.
La campagne restera également marquée par le climat de polémique entretenu par l’équipe du maire actuel qui n’a jamais présenté son projet pour la Seine-Saint-Denis. Nous n’avons pas voulu intervenir dans ce triste déballage mais, force est de constater que l’URAM éprouve des difficultés à concevoir qu’on ne la soutienne plus. Un recours a été déposé contre l’élection de Claude Capillon portant notamment sur l’utilisation des moyens de la ville au profit du maire, la participation d’associations à sa campagne et l’utilisation des machines à voter dont nous estimons qu’elles n’apportent pas suffisamment de garanties pour l’exercice de la démocratie. Son élection reste donc suspendue à la décision qui sera rendu par le tribunal administratif avant l’automne pour confirmer ou invalider le scrutin.

Claude Bartolone reste président.
Après les élections qui concernaient 20 cantons sur les 40 du département, le Conseil général devait renouveler son exécutif.
Claude Bartolone a été réélu, jeudi 31 mars, Président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, avec le soutien du groupe « Socialiste, gauche citoyenne et Europe Ecologie-Les Verts » et du groupe « Communiste, citoyen, Front de gauche pour engager une transformation sociale et écologique de notre département ». Il pourra ainsi continuer d’œuvrer pour le développement de la Seine-Saint Denis sur le plan économique, social et environnemental.

Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • Yahoo! Buzz
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • Add to favorites
  • Tumblr
  • Wikio FR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>